L‘ISLANDE

L‘Islande est une île volcanique située au cœur de l‘Atlantique Nord, à environ 300 km à l‘Est des côtes du Groenland et à 900 km à l‘Ouest de la Norvège. Le territoire islandais se situe juste en dessous du Cercle Polaire et couvre une superficie de 103000 km², soit environ un cinquième du territoire français.

Plus de 10% du territoire de l’Islande est recouvert de glaciers, dont le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe. L’origine volcanique de l’Islande lui a donné ses champs de lave à perte de vue, ses nombreuses sources d’eau chaude et ses geysers jaillissants. L’intense activité volcanique de l’île a fait la une des journaux ces dernières années, avec les éruptions de l’Eyjafjallajökull en 2010 et de Grimsvötn en 2011.

L’Islande bénéficie d’un climat subpolaire océanique, avec des hivers froids et des étés doux. Cependant, l’hiver islandais n’est pas aussi rigoureux que dans d’autres régions situées à la même latitude grâce au courant marin du Gulf Stream, accordant ainsi au littoral islandais un climat plus tempéré tout au long de l’année. Les importantes précipitations nourrissent les nombreuses rivières et chutes d’eau d’Islande qui sont mises à profit afin de fournir à la population une énergie hydroélectrique écologique et peu onéreuse.

Les paysages d’Islande sont façonnés par les forces de la nature et varient du désert volcanique aux fjords profonds, en passant par les vastes plages de sable noir, les sommets enneigés et les chutes d’eau rugissantes. La nature islandaise est en grande majorité inaltérée et préservée de l’influence humaine, l’île étant très peu densément peuplée avec une densité moyenne de 3 habitants au km².

Le pays compte 320000 habitants, résidant pour la plupart dans la capitale Reykjavík et sa banlieue. La langue officielle est l’islandais, une langue germanique proche des autres langues scandinaves telles que le norvégien ou le danois et ayant pour racine le norrois qui était parlé dans l’ensemble de la Scandinavie depuis le Moyen Age. L’isolement de l’Islande permis une excellente conservation de la langue, si bien que les Islandais d’aujourd’hui peuvent lire sans trop de problèmes de compréhension les sagas islandaises écrites il y a près de 1000 ans. La population islandaise est jeune, avec près de 40% de la population ayant moins de 18 ans. L’Islande possède l’un des taux de fécondité les plus élevés d’Europe, ce qui assure au pays un accroissement constant de la population.

L’histoire de l’Islande débute au IXème siècle quand l’île fut colonisée par des moines venus d’Irlande. Ils furent bientôt suivis par les Vikings emmenés par Ingólfur Arnarson qui établit près de Reykjavík la première colonie permanente des Norrois en Islande en 874. Les décennies qui suivirent sont très bien documentées grâce aux « sagas des Islandais » qui furent rédigées aux alentours du XIIIème siècle. L’Islande tomba ensuite sous la domination norvégienne puis danoise. En 1944, l’Islande occupée par les forces alliées déclara son indépendance du Danemark qui était alors elle-même sous l’occupation de l’Allemagne nazie. Le pays adopta alors un régime parlementaire démocratique.

Aujourd’hui, l’Islande se classe parmi les pays les plus riches et les plus développés du monde, de même que l’un des pays les plus écologiques avec plus des trois-quarts de l’énergie consommée provenant de sources géothermales et hydroélectriques. L’Islande possède également une vie culturelle très animée, comme en attestent le nombre incalculable de musées et de galeries d’art parsemés autour de l’île ou bien l’ouverture en 2011 de la salle de concert Harpa, le plus grand bâtiment du genre en Europe du Nord.